Blog

Comment choisir un arbre ?

 |  | Aucun Commentaire

Choisir un arbre pour son jardin peut être esthétique, culturel, ou économique.

Pour choisir un arbre, on doit définir son utilité par exemple faire de l’ombre en été, ou répondre à un besoin immédiat de masquer une construction nouvelle : immeuble ou autre.

Planter un arbre c’est donner de la valeur à un jardin, à une propriété.

Il existe différents critères pour choisir un arbre pour son jardin :

  • Le feuillage coloré, par exemple : Copalme d’Amérique, le Sumac de Virginie, Erable ‘crimson king’, Erable ‘drumondii’, Erable ‘sacharinum’, Prunus pissardii,
  • Le feuillage persistant, par exemple : Eucalyptus, Magnolia grandiflora,…
  • Le feuillage découpé, par exemple : Érable du japon, Érable du canada,…
  • La floraison, par exemple : Tulipier de Virginie, l’Acacia, Cerisier fleur, Marronnier, Paulownia, le Catalpa, le Magnolia, l’Arbre au muguet, l’Aubépine, l’Arbre de Judée, l’Arbre au mouchoir,…
  • La fructification, par exemple : pommier, poirier, cognassier, néflier, châtaigner, noyer, figuier, kaki, nashi, cerisier, abricotier, prunier, pêcher, citronnier, figuier de barbarie, l’olivier,…
  • L’écorce colorée, par exemple : Érable peau de serpent, Bouleau à bois blanc,…
  • Le bois tortueux, par exemple : Saule tortueux
  • Le port de l’arbre :
    - arbre pleureur : poirier pleureur, saule pleureur, frêne pleureur, sophora japonica pendula, bouleau pleureur, saule nain pleureur,…
    - arbre fastigié : bouleau fastigié, charme fastigié, hêtre fastigié, hêtre pourpre fastigié, tulipier de virginie fastigié, piorier fastigié ‘chanticleer’, chêne fastigié robur ‘fastigiata’,…
    - arbre colonaire : cerisier fleur colonaire ‘amanogawa’ , ‘sunset boulvard’,…
    - arbre boule : catalpa bignoïdes ‘nana’, cerisier boule,…

Enfin, l’arbre doit être planté à une distance suffisante de la maison et de la limite de propriété en respectant la législation en vigueur.

Pour planter l’arbre à la distance idéale on prend la distance de la limite de la maison à la limite de propriété par exemple 18 mètres, on divise cette distance en 3  et l’arbre doit être planté à 1/3 de la limite de propriété donc 6 mètres et à 2/3 de la limite de l’habitation donc 12 mètres.

Catégories: Planter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*